Ni panacée ni pas assez !

[ ARS] : phonétiquement parlant ces 3 lettres capitales dégageaient déjà, en latin, une forme de bouffée d’oxygène. Le temps n’a vraiment pas d’âge !

De l’inauguration très féminine de la M.A.S l’Oustalet à St Alban, ce vendredi 3 juin, je retiendrai trois choses.

Vivre ensemble est possible autant que difficile. Emmanuelle Quinot Margotteau, sa directrice, en a fait une Loi qu’elle travaille en équipe.

Les mots effilés comme des pinceaux, Françoise Imbert, en quelques touches impressionnistes, dépeint avec beauté et des yeux éclairés une Association au caractère « exemplaire ».

Une « Soignante » très particulière, enfin, Ségolène Neuville, Secrétaire d’état chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, dit avoir rencontré des résidants heureux, ne cachant pas son plaisir et celui des Ministres de venir à « Marie-Louise ».

La convivialité qu’on lui prête si souvent en effet la cultive autant qu’elle l’élève.

Claude Rous (rendons à César ce qui appartient à César !)  de glisser subrepticement que « Marie-Louise », la citoyenne, exhorte une nouvelle fois la République à aider d’autres  familles à retrouver le sourire dans un futur qu’elle espère le plus proche possible.                                   B.E.B

Haut de page

Commentaires non permis.