Une roue un pied une roue

En partenariat avec la mairie de TOULOUSE, l’association Famille’espoir ( famillespoir.org) organisait ce jour une course pédestre d’un genre nouveau. Ici point d’Alain MIMOUN, Emil ZATOPEK ou Hicham EL GERROUJ, non, simplement des joggers confirmés ou amateurs dont la performance du jour n’allait pas tourner autour du chronomètre. Mais alors courir pourquoi, ou pour qui plutôt ?

Yves DUTEIL chante « prendre un enfant par la main », aujourd’hui c’était « prend une personne différente par la main et court avec elle », 2,4,6,8 ou 10 kilomètres. Peu importe la distance, ta performance sera ce partage de l’effort, cette envie de donner sa sueur ensemble. Au milieu de cette foule, on a retrouvé non pas la 7° compagnie mais deux équipages de l’établissement MAS GRATENTOUR qui avaient bravé la pluie. Et même si à l’arrivée, les filles et nos deux résidants ont trusté le podium de la catégorie quatre roues poussées, le plus important dans l’histoire, c’est la fierté qu’a dû avoir le baron PIERRE de COUBERTIN à les regarder courir et pousser, fidèles à la devise olympique « l’important n’est pas de gagner mais de participer ». Nous aussi d’ailleurs, nous étions très fiers d’elles et rendez-vous à l’année prochaine avec un team Marie-Louise de feu…

Marielouisement  CAMBON David

Haut de page

Commentaires non permis.